mot maquis

Poster un message

En réponse à :

avec mitia fedotenko

jeudi 24 mars 2011 par Juliette Mézenc

en écoutant Mitia Fedotenko parler de sa dernière création au CCN de Montpellier :

il y a pour les chorégraphes (et les metteurs en scène, aussi, je crois, mais je m’y intéresse moins) en résidence cette obligation d’aller "à la rencontre du public", d’exposer une démarche, de montrer un travail en cours (et cette tension, perceptible, le danger qu’il y a à montrer un état forcément "fragile" de l’oeuvre en train de se faire). Mitia fait partie de ceux qui répondent à cette attente avec un engagement et une intensité qui dépassent largement le cahier des charges, et le voir, l’écouter, le suivre dans ce processus m’accompagne dans les questions que je me pose concernant la réécriture de Poreuse, comme le fait de lire les entretiens dans le Matricule des Anges a pu / peut me dérouiller par moment et apporter des solutions très concrètes à des problèmes de forme qui sont toujours des problèmes de fond. D’ou l’importance aussi pour moi de la rubrique "remarques et cie" de Chloé Delaume. Et bien sûr les nombreuses discussions avec les amis proches (les réels, les virtuels et les virtualo-réels). J’ai besoin de cette confrontation, j’ai besoin des autres.

Dernière chose : Mitia cherche un danseur pour ce spectacle dont vous trouverez des extraits en ligne ici. Moi, si j’étais plus jeune, plus mâle et plus dansée, j’hésiterais pas !

crédit photos @ paul delgado


Ajouts au 14 avril

- Mitia a trouvé le danseur qui manquait à la pièce.
- Black sun sera présenté en avant-première le 21 avril au CCN de Rillieux-la-Pape. Pour infos supplémentaires, voir ici.



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]